Motorisation de volets roulants par Somfy

Article du 26 Novemvre 1998 de ELECTRONIQUE INTERNATIONAL N°331 page 15
 

Somfy réalise 300 MF de chiffre d'affaires
dans l'électronique

Somfy, le leader mondial de la motorisation des volets roulants et des stores de protection solaire (2,2 milliards de francs de chiffre d'affaires dont 78 % à l'export en 1998), réalise 15 % de ses ventes dans les automatismes de commande de ses moteurs. La production de ses systèmes électroniques est sous-traitée mais leur développement se fait en interne: le groupe consacre 150MF à la R&D avec un effectif de 230 ingénieurs et techniciens dont environ la moitié en électronique (systèmes de commande, capteurs, etc.). Sornfy, dont le siège est implanté à Cluses, en HauteSavoie, a produit 2 millions de moteurs tubulaires en 1996 (quatre sites en Europe, un aux Etats-Unis) et prévoit d'en fabriquer 16 millions en cinq ans, d'ici à 2002.

Seulement 20% des volets motorisés

Pour développer ses ventes, le groupe, qui revendique une part de marché mondial de 55%, mise avant tout sur l'accroissement de l'automatisation de la commande des volets, qui reste encore marginale. Actuellement, le taux de motorisation est en effet de 13%  sur un total de 20,6 millions de volets roulants et de 20 % pour les stores de protection solaire. A l'avenir, Somfy compte également se diversifier vers l'automatisation des stores d'intérieur, voire des fenêtres.
Mais pas question, pour autant, de sortir du métier de la motorisation vers la domotique, par exemple. L'échec d'une société commune créée avec Tefal autour d'une centrale domotique, baptisée Domaster, l'a suffisamment échaudé pour qu'il soit tenté de se lier à une interface utilisateur. "Nous ne savons pas aujourd'hui qui du téléphone, du téléviseur ou du PC constituera demain l'interface utilisateur de gestion des appareils domotiques du foyer», explique Pascal jacquet, directeur de la stratégie du groupe. C'est pourquoi Somfy se doit d'être attentif à toutes les initiatives dans ce domaine, afin de choisir le bon standard. "Actuellement, nous suivons de près tout ce qui concerne Les travaux de la proposition de réseau sans fil domotique HomeRF, car la clientèle résidentielle penche résolument en faveur du sans fil; mais la clientèle professionnelle, quant à elle, préfère les solutions filaires ", affirme-t-on à la direction de l'entreprise.

F.F.
 

Dernières modifications: le 09 janvier 1999.