Concept BOSCH Domotik

Article du 28 Mai 1998 de ELECTRONIQUE INTERNATIONAL N°309

AUTOMATISATION DE L'HABITAT

Domotique:
les premières implémentations EIB arrivent

 
 
Bosch vient d'introduire un concept de réseau domotique sur la base du bus EIB(1). L'informatique fait son entrée pour contrôler le système. Le surcoût est de 50 à 200 deutschemarks (180 à 700 francs) par équipement par interface.

Les initiatives et les projets en matière de domotique se multiplient depuis quelques mois (voir Electronique International Hebdo du 26 mars et du 9 avril 1998). Elles émanent des milieux professionnels et, ce qui est nouveau, des grands de l'informatique. Bosch combine les avantages des uns et des autres. Le concept que l'Allemand vient en effet de développer sous l'appellation Domotik réunit tous les avantages classiques (2) d'un réseau domotique sur la base du bus EIB (European Installation Bus), qui est soutenu par une centaine d'entreprises en Europe, et ceux offerts par l'informatique. La société, qui a choisi d'impliquer toutes ses filiales, des systèmes d'alarme aux équipements de climatisation et de chauffage, en passant par la filiale électroménager, a également mis au point le système de gestion et de contrôle HomeAssistant (voir schéma) basé sur un PC. Les différents équipements présentent un surcoût se situant entre 50 et 200 deutschemarks (entre 180 et 700 francs) pour l'interface EIB (avec capteur et actuateur). 
Le bus proprement dit ne nécessite que la pose d'un câble à paire torsadée unique en parallèle à l'alimentation électrique 230 V. Le concept Domotik s'appuie sur les spécifications du bus EIB, à savoir une vitesse de transfert des informations de 9 600 bit/s, 64 connexions par liaison d'une longueur maximale de 1 000 m (jusqu'à 12 liaisons par secteur et 15 secteurs dans un système complet, soit un maximum de 11 520 connexions), gestion de bus par CSMA/CA. 
Le logiciel HomeAssistant, en cours de standardisation au sein de l'association EIB, constitue une interface utilisateur qui permet de contrôler l'ensemble du réseau domotique de façon centralisée. Installé sur un PC multimédia (microprocesseur supérieur à 100MHz, 32Mo de Dram, 1 Mo de mémoire vidéo, autres périphériques sur option) connecté au réseau, il affiche, soit sur un écran tactile, soit sur un moniteur classique à clavier/souris, l'état de tous les équipements reliés au réseau. Il signale en outre les événements et fournit, via un couplage avec la ligne téléphonique, des informations à d'éventuelles sociétés de service externes connectées au réseau (par exemple en cas d'alarme, maintenance d'équipements, etc.). 
Comme tout concept de domotique, l'offre de Bosch vise surtout les nouvelles constructions. Pour équiper des foyers plus anciens, où la pose de câbles apparaît plus difficile, Bosch lancera à partir de la fin 1998 une version à communication par radiofréquences pour laquelle les spécifications ne sont pas encore disponibles. 

E.F.
(1) Au même titre que la bus Batibus et Eisa, le bus EIB est également appelé à devenir un sous-système du bus en cours d'élaboration dans le cadre du projet européen Convergence.
(2) Les avantages d'un réseau domotique sont nombreux: sécurité grâce à une alarme automatique couplée avec toutes les ouvertures d'une maison et à tous les équipements (loisirs et électroménager notamment) ; économie d'énergie grâce à une gestion des absences en liaison avec les systèmes de chauffage et d'éclairage; gestion à distante de nombres équipements; confort qui découle de l'ensemble des caractéristiques précédentes.

Dernières modifications: le 09 janvier 1999.